Journée à la maison d’arrêt de Grasse le 6 Novembre 2019

CATÉGORIES : ACTUALITÉS CDH

Depuis plusieurs années, le Comité Départemental Handisport 06 intervient dans les maisons d’arrêt. Après avoir été à Draguignan et Nice, le Comité a été sollicité pour pousser les portes de celle de Grasse.

Un éducateur de la Protection Judiciaire de la Jeunesse nous a contacté afin de sensibiliser les jeunes détenus du quartier mineur de grasse au monde du Handisport. 
L’objectif de cette intervention était de faire prendre conscience des conséquences de leurs actes car parfois les victimes de ses jeunes ont pu rester handicapées.

➟ Le but étant aussi de montrer qu’après une dure épreuve, la vie continue et mérite d’être vécue jusqu’au bout du moment que l’on s’en donne les moyens.

Ainsi le Comité accompagné de ses clubs intervient deux fois par an dans les cellules du quartier mineur. La sensibilisation se déroule sur une journée avec 4 ateliers :
– escrime et tennis de table
– témoignages
– boxe et parakaraté
– boccia et torball

Lors de cette journée, tous les jeunes détenus mineurs ont la possibilité de passer à tous les ateliers de sensibilisation. Ces journées sont très riches pour eux mais également pour les intervenants !

Un grand merci à tous les intervenants et les personnes en situation de handicap qui prennent de leur temps pour venir témoigner et échanger avec les détenus (Michel GRECO et le club luthador boxing ; Jamila et Robert SELEM ; Patricia SCARPINATO, Nathalie LERO, Philippe CHEVALIER) !

Certaines personnes n’étaient jamais entrées en maison d’arrêt mais elles sont venues malgré les appréhensions :  
« Ce fut pour moi une expérience très positive. Je ne vous cache pas qu’avant d’y aller, j’avais une grande appréhension. Elle s’est dissipée dès les premiers contacts et les échanges ont été agréables, intéressants, fructueux.
Cordialement,
Michel Farfallini »

Après nos interventions au quartier mineur, nous avons été contactés par un éducateur sportif de la maison d’arrêt de grasse quartier majeur. Lors d’une après-midi nous avons pu leur faire découvrir et les initier au cécifoot. Carine ROMANO a donc fait un appel auprès des clubs pour savoir lesquels étaient favorables dans le but de venir témoigner sur le handicap visuel en prison.

Merci à tous !!