Plongée subaquatique

Grâce à la FFH, le code du sport permet à la plupart des personnes en situation de handicap physique et/ou sensoriel de pratiquer la plongée dans un cadre d’évolution clairement défini et sécurisant. En piscine, ou en milieu naturel, la progression dans le cursus « Handisub » s’effectue dans des zones de profondeurs adaptées aux aptitudes fonctionnelles et aux compétences du plongeur pouvant atteindre 40 mètres.

Pratique

Le médecin détermine les éventuelles contre-indications (troubles ORL, ou cardio-respiratoires, épilepsie majeure, cer tains traitements…) et l’encadrant définit la pratique adaptée à chaque plongeur. La micro-pesanteur dans le milieu aquatique permet d’effectuer des mouvements par fois difficiles à exécuter hors de l’eau. L’optimisation du matériel et la pratique rend la plongée accessible au plus grand nombre, notamment aux personnes les moins autonomes.

  • La pratique en piscine se prête parfaitement à l’initiation de l’handiplongée. Elle permet de se familiariser avec le milieu aquatique, le matériel et les signes de communication en toute sécurité, en vue des plongées en milieu naturel.
  • En milieu naturel la plongée subaquatique est sublimée par la découverte de l’incomparable spectacle des fonds marins , et ce jusqu’à 40 m de profondeur selon le niveau de compétence du plongeur.

 

Contact des différents clubs :

HANDI-LOISIRS / handiloisirs@wanadoo.fr

CLUB MOANA / clubmoana.lecros@outlook.fr